ripeaud5

La réhabilitation de la longère des Ripeaudières avec son extension, conçu comme un habitat passif avance. Le bardage est issu de chutes d’une scierie de la région. Les lattes en châtaigner sont toutes de tailles différentes. Le mur en schiste est issu de la récupération d’un vieux mur du terrain sur lequel est implantée la longère.L’ensemble tient grâce à six piliers en béton armé, poncé pour faire ressortir les agrégats de gravas de quartz de la région. Il ne reste plus que le second oeuvre à faire. La fin des travaux est prévue pour le printemps prochain.