Dans le cadre du dispositif Human Energy, nous nous efforçons d’utiliser des éléments recyclables et qui seront à nouveau recyclés après l’événement dans le respect du principe de l’économie circulaire. L’expertise du collectif Sixieme continent sur la réutilisation, nous a été précieuse pour récupérer des matériaux avec la collaboration et la participation de Toits vivants.

C’est à Batimat que nous sommes en premier lieu allés chercher des matériaux qui devaient être jetés. Après un premier repérage lors du salon, nous avons pu entrer en contact avec les standistes pour faire le point sur les matériaux qu’ils ne réutilisent pas.

L’une des difficultés rencontrées, est d’obtenir du matériel propre et directement exploitable sachant que de manière générale les plaques de bonne qualité sont conservées.

Une seconde difficulté, dans le cas de leur réutilisation pour de l’aménagement ERP, est d’obtenir leurs procès verbaux de classement au feu (PV), sans quoi l’aménagement intérieur des containers ne saurait être aux normes pour l’accueil du public..


Au final, nous avons pu rassembler une grosse quantité de matériel, que ce soient des briques d’isolant, des panneaux de particules, de l’OSB ou encore du Mdf.

Hélas, l’absence de PV feu de certains lots de matériaux nous a contraint à les refuser.

Comme autres sources d’approvisionnement en matériaux recyclables, nous avons pu aller directement chez les créateurs de stand comme ArtComposit qui nous a accueilli chaleureusement en nous offrant des plaques de contreplaqué qui devaient être bennées.

Nous avons également contacté directement des membres de leur réseau tel que Co-recyclage qui est une initiative de récupération d’objets par l’intermédiaire d’une plateforme web. Co-recyclage met à disposition des standistes des bennes afin de récupérer leurs matériaux.